Comment serons-nous soignés en 2030 – Journée Pharmacité

Des informations sur la dépendance

Comment serons-nous soignés en 2030 – Journée Pharmacité

 

L’Association France Dépendance,présidée par Jérôme Ripoll, est heureuse d’avoir participé ce vendredi 14 septembre  à la troisième édition de PharmaCité, université des entreprises du médicament, organisée par le LEEM.

La qualité des débats et des intervenants ont permis de répondre à de nombreuses interrogations. L’Association France Dépendance félicite Monsieur Philippe Tcheng, nouveau président du LEEM, et l’ensemble de son bureau pour l’organisation de cette journée.

La thématique de cette université était : « Comment serons-nous soignés en 2030 » ?

L’Association France dépendance a retenu que les progrès de la génétique, de la biologie moléculaire et cellulaire pourraient permettre un accompagnement plus ciblé et plus efficace dans le cadre des traitements dont bénéficient les patients.

Ce défi de demain serait de pouvoir accompagner les futurs patients dans une approche prédictive, personnalisée, savoir-faire de la préemption plus que de la prévention (prendre des mesures correctives avant l’apparition de la pathologie), tout en impliquant le patient dans un style de vie adapté (participation).

En effet, l’évolution des technologies de la santé, grâce à la recherche réalisée par les laboratoires pharmaceutiques, notamment, permettront dans un futur proche de déceler si un patient est susceptible de développer une pathologie spécifique (prédiction) et s’il répond à un traitement particulier (personnalisation).

Enfin, la prévalence des maladies chroniques et le coût exponentiel qu’elles représentent pour les pouvoirs publics doivent, selon nous, nous obliger à avoir une approche qui ne peut plus être que curative.

Les principaux défis de ce 21ème siècle seront, notamment, le social et la santé.

Nous pensons que les industriels du médicament sauront relever le défi santé .  Mais qu’en est-il des autorités de tutelles ? Sauront-elles les accompagner en leur donnant une approche lisible et compréhensible sur la durée?

Après avoir entendu la Présidente du collège de la Haute Autorité de Santé, lors de cette journée nous avons, nous Association France Dépendance un avis circonspect sur les réelles intentions de notre pouvoir politique d’accompagner cette mutation capitale pour tous les français.

Gouverner c’est choisir, choisir c’est savoir aussi prendre des orientations impopulaires avec un objectif à long terme dans l’intérêt de la collectivité.

Ainsi, si nos élus n’intègrent pas ce changement et n’accompagnent pas nos industries du médicament dans ces innovations, une fois de plus, la France aura manqué un rendez-vous technologique majeur.

L’Association France Dépendance, qui a su accompagner 128 000 personnes sur ces 3 dernières années (source : Google Analytics) souhaite sensibiliser nos pouvoirs publics sur cet enjeu de santé qui nous concerne tous.

L’Association France Dépendance