France Dépendance milite contre une deuxième journée de solidarité.

Des informations sur la dépendance

France Dépendance milite contre une deuxième journée de solidarité.

L’association France Dépendance milite contre une deuxième journée de solidarité.

Selon la CNSA (caisse nationale de solidarité pour l’autonomie) la journée solidarité devrait générer en 2019 plus de 2, 8 milliards d’euros.

Cette taxe dite CSA (contribution solidarité autonomie) représente 0,3 % de la masse salariale annuelle.

Cette taxe depuis 2013 a été étendue aux retraités imposables et s’appelle la CASA (contribution additionnelle de solidarité pour l’autonomie).

Depuis leur création ces deux taxes ont rapporté plus de 34 milliards d’euros.

Avons-nous résolu la problématique de la dépendance et du handicap ? Non.

Donc, nous association France Dépendance, demandons aux élus, qui sont responsables, de ne plus gérer notre pays par la TAXE, bras armé d’une gestion de quelques élus irresponsables.

Si nous assistions, déjà, nos aidants, nos dépendants, nos handicapés à sortir du labyrinthe administratif dans lequel ils se trouvent, pour 70% des ayants droits cela serait une avancée majeure dans la prise en charge de la dépendance et du handicap (source : enquête AFD, période mai 2015 à janvier 2019).

 

L’Association France Dépendance