PREMIERE ETAPE – Handicap

Des étapes clés pour vous accompagner

Réunir la famille et/ou les proches avec l’enfant handicapé, pour une prise de conscience collective de la pathologie et des besoins.

1ère étape

Apprendre que son enfant a un handicap n’est pas simple, mais malgré tout, il faut savoir qu’il existe des solutions pour le quotidien.
Votre vie avec cet enfant peut être facilitée et pleine d’amour.

Tout d’abord, les parents ne gèrent pas à la même vitesse et de la même façon l’acceptation de cette annonce et c’est tout à fait normal.
Petit à petit chacun va trouver sa place et son implication dans cette nouvelle organisation familiale, en impliquant les frères et sœurs.

Pour se faire aider, il est possible de se rapprocher de psychologues présents dans les hôpitaux dont dépend l’enfant.

Enfin, le médecin de la famille, l’équipe médicale et médico-sociale peuvent-être un relais d’échanges et d’écoute.

Après cette phase émotionnelle, certaines questions peuvent apparaitre.

  • Que faire et à quel moment ?
  • A qui s’adresser ?
  • Quelles sont les aides ?
  • Comment s’organiser ?

Il est important pour cette étape d’impliquer l’enfant, les 2 parents ainsi que la fratrie pour valider les étapes à venir.

Prédire l’évolution d’un handicap chez l’enfant est compliqué, d’où la nécessité d’anticiper administrativement tous les scénarii.

Penser à déposer des dossiers en amont pour mieux anticiper les délais d’instructions qui sont souvent très longs.

Ceci peut permettre d’éviter des situations d’urgence, source de stress pour tous.

Où se renseigner ?

  • Conseil départemental de votre lieu de domicile
  • MDPH de votre département (maison départementale des personnes handicapées)
  • Centre Communal d’Action Sociale (CCAS) : Prendre contact avec votre commune et demander le service autonomie